logo-sacrements

Site de Formation Théologique

logo-sft

Histoire - Chronologie

50 "Concile" de Jérusalem (Actes 15)
64 Persécution suite à incendie de Rome par Néron
67 Mort des apôtres Pierre et Paul sous Néron
70 Destruction du Temple par Titus, Antioche devient la ville phare du Christianisme
81 Grande persécution sous Domitien, les chrétiens livrés aux bêtes dans le Colisée qui vient d'être construit
85-150 Pères apostoliques : Barnabas, Clément de Rome, Ignace d'Andioche (107), Polycarpe de Smyrne (155) persécution de Trajan
100 Le christianisme se répand : Égypte (Marc), Soudan (Eunuque), Arménie (Thaddée, Barthélémy), France, Italie, Allemagne, Bretagne, Irak, Iran, Inde (Thomas), Grèce, Yougoslavie, Bosnie, Croatie (Tite) Asie mineure (Turquie), Albanie, Afrique du Nord.
100 Mort de l'apôtre Jean, le seul mort de vieillesse, tous les autres apôtres sont morts martyrs.
177 Martyre de Blandine et de l'évêque Pothin à Lyon (persécution de Marc Aurèle). Irénée devient évêque.
200 La Bible est traduite (syriaque, copte, gotique, arménien…). La chrétienté s'étend au Maroc, Bulgarie, Portugal, Autriche. Persécution de Septime Sévère
235 Persécution de Maximin le Thrace
258 Saint Cyprien, évêque de Carthage, est décapité (persécution de Valérien)
287 Arménie : le christianisme devient religion d'État (Grégoire l'illuminateur et roi Tiridates)
295 Le terme catholique est employé pour signifier ceux qui reçoivent l'intégralité de la doctrine chrétienne (des apôtres) en opposition aux hérésies
303 Persécution par Dioclétien: la dernière et la plus grave des persécutions
311-411 Schisme Donatiste en Afrique du Nord (refus de réintégrer dans l'Église ceux qui avaient abjuré lors des persécutions).
313 Édit de tolérance de Constantin mettant fin aux persécutions (Édit de Milan)
321 Le dimanche, jour du Seigneur, est décrété jour férié obligatoire
325 Concile de Nicée
336 1ère fête de Noël à Rome, le 25 décembre 336
361 Persécution sous Julien l'apostat
381 Concile de Constantinople qui finalise le crédo de Nicée
391 Théodose : le christianisme devient la religion de l'Empire romain. Interdiction des cultes païens.
400 Chrysostome évêque de Constantinople, Augustin, évêque d'Hippone, Jérôme traduit la Bible en Latin: c'est la Vulgate.
431 Concile d'Éphèse condamne Nestorius (qui divise le Christ en 50% humain, 50% divin). Marie Theotokos : qui a enfanté Dieu.
432 Saint Patrick neveu de St Martin de Tours évangélise l'Irlande. L'Irlande envoie des missionnaires dans le monde entier au VIe siècle.
451 Concile de Chalcédoine: condamne monophysites qui nie la nature humaine du Christ (Coptes, Éthiopiens).
476 Chute de l'Empire romain, début du Moyen Âge.
496 Baptême de Clovis
500 La Bible est maintenant traduite en 13 langues.
529 Saint Benoit (Italie) écrit "la règle" pour la vie monastique.
553 Concile de Constantinople II (sous Justinien) revient sur la condamnation du monophysisime
590 Grégoire le Grand pape de Rome. Déclare qu'un pape universel ne pourrait être que l'Antichrist (réponse aux prétentions du pape de Constantinople).
622 Islam. A la mort de Mahomet en 632, l'islam balaye Palestine, Syrie puis Égypte et Afrique du Nord. Les patriarcats d'Antioche, Alexandrie et Carthage sont affaiblis ce qui renforce la position des papes de Rome et Constantinople au sein de la chrétienté.
754 Crise iconoclaste - Concile de 300 évêques qui condamne le culte des icônes qui commence à se développer sous l'influence du pape de Rome Grégoire III
787 Pseudo concile de Nicée II impose le culte des icônes sous la pression impériale byzantine. Nombreuses résistances dans l'Église. Cette apostasie de l'église officielle sera la cause de nombreuses divisions.
861 Conversion des Slaves (Cyrille et Méthode)
1054 Schisme entre les Églises d'occident et d'orient.
1360 Grand schisme : papauté à Avignon
1073 Grégoire VII (Hidelbrand) devient pape impose le célibat aux prêtres et les force à renvoyer femmes et enfants - prise de pouvoir de l'Église sur le pouvoir politique.
1096, 1099 Premières croisades (pape Urbain II) pour résister aux invasions musulmanes et protéger les chrétiens d'Orient et pèlerins persécutés.
1099 Royaume Latin de Jérusalem (Godefroy de Bouillon) massacre brutal des opposants.
1177 "Concile" de Latran III condamne vaudois et albigeois.
1517 95 Thèses de Martin Luther contre les indulgences
1534 Affaire des placards (affiches) critiquant la messe : arrestations, condamnations à mort, bûcher contre les "hérétiques" (protestants) se succèdent.
1560 Conjuration d'Amboise: certains Huguenots (protestants) proches du trône (Antoine de Bourbon, prince de Condé tentent d'enlever le jeune roi afin de le soustraire à l'influence des ducs de Guises (catholiques intégristes). La conjuration échoue. Pendant un mois, de nombreux Huguenots sont pendus, décapités ou noyés par les Guise.
1562 Massacre de Vassy par les hommes du duc de Guise (catholique) : début des guerres de religion (guerre civile)
1572 Saint Barthélémy : massacre d'une bonne partie de l'élite de le France par une populace fanatique avec l'appui du Pape
1598 L'Édit de Nantes permet aux protestants d'obtenir la liberté de conscience, l'égalité avec les catholiques et l'accès aux emplois, d'exercer leur culte et de conserver leurs places de sûreté.
1685 Révocation de l'Édit de Nantes: dragonnades, refuge: 300 000 réformés s'exilent malgré l'interdiction. Galères, prison, période du "Désert"
1702 Révolte et victoires des camisards (paysans calvinistes des Cévennes) sur l'armée royale persécutrice
1710 Louis XIV engage une lutte contre les Jansénistes (Isaac Lemaître, Blaise Pascal,..), des chrétiens catholiques attachés à la Bible et opposés à l'hypocrisie des Jésuites. Le couvent de Port-Royal des Champs est rasé. Les jansénistes sont arrêtés et emprisonnés.
1787 Édit de tolérance : les protestants ont enfin droit à un état civil. Jusque-là leurs mariages et enfants étaient considérés comme « illégitimes ».
1789 Les ecclésiastiques abandonnent leurs droits et leurs revenus à la nation. Les biens du clergé sont nationalisés.
1801 Concordat entre Napoléon Bonaparte et le pape Pie VII (subsiste en Alsace-Moselle). Les édifices religieux des cultes reconnus sont propriétés des établissements publics du culte.
1891 Doctrine sociale de l’Église
1905 Séparation de l’Église et de l’État
Partager le site :
Haut de page
Contact
Mentions légales
797631