Site de Formation Théologique

Le Credo

Le symbole des apôtres pourrait être une profession baptismale des premiers chrétiens.

Le symbole de Nicée est une confession de foi chrétienne promulgué lors du premier concile œcuménique de Nicée de 325. Tous les évêques sont réunis afin de décider d'une expression de la foi commune aux chrétiens d'Occident et d'Orient.

En 381, Théodose convoque dans sa capitale Constantinople un concile de tous les évêques de son empire (de l'Orient), sans participation du pape et des autres évêques occidentaux. Les évêques qui reconnaissent le symbole de Nicée, établissent un symbole de foi désigné sous le nom de symbole de Nicée-Constantinople qui complète celui proclamé à Nicée. Ce symbole deviendra celui de la liturgie chrétienne.

En 1054, le symbole est modifié en ce qui concerne la procession de l'Esprit. Pour l'Eglise catholique, l'Esprit procède du Père et du Fils (filioque). Les autres Eglises conservent la confession originelle de Constantinople.

Symbole des apôtres (IIe) Nicée (325) Constantinople (381)
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Nous croyons en un seul Dieu, le Père tout-puissant,
Πιστεύομεν εἰς ἕνα Θεὸν Πατέρα παντοκράτορα
Nous croyons en un seul Dieu, le Père Tout-Puissant
Créateur du ciel et de la terre. créateur de toutes les choses visibles et invisibles
πάντων ὁρατῶν τε καὶ ἀοράτων ποιητήν
créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses visibles et invisibles.
Et en Jésus Christ, Et en un seul Seigneur Jésus-Christ,
καὶ εἰς ἕνα Κύριον Ἰησοῦν Χριστὸν
Et en un seul Seigneur Jésus-Christ,
son Fils unique, notre Seigneur ; Fils unique de Dieu, né du Père, c’est-à-dire de la substance du Père, Dieu de Dieu,
τὸν Υἱὸν τοῦ Θεοῦ, γεννηθέντα ἐκ τοῦ Πατρὸς μονογενῆ, τουτέστιν ἐκ τῆς οὐσίας τοῦ Πατρος, Θεὸν ἐκ Θεοῦ,,
Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles.
lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu ;
Φῶς ἐκ Φωτός, Θεὸν ἀληθινὸν ἐκ Θεοῦ ληθινοῦ,
Lumière de Lumière, Vrai Dieu de Vrai Dieu
engendré, et non fait, consubstantiel au Père, par qui a été fait tout qui est au ciel et sur la terre ;
γεννηθέντα, οὐ ποιηθέντα, ὁμοούσιον τῷ Πατρί, δι’ οὗ τὰ πάντα ἐγένετο τά τε ἐν τῷ οὐρανῷ καὶ τὰ ἐν τῇ γῇ,
engendré, non créé, consubstantiel au Père, par qui tout a été fait,
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, qui pour nous, hommes, et pour notre salut est descendu, s’est incarné et s’est fait homme ;
τὸν δι’ ἡμᾶς τοὺς ἀνθρώπους, καὶ διὰ τὴν ἡμετέραν σωτηρίαν, κατελθόντα, καὶ σαρκωθέντα, καὶ ἐνανθρωπήσαντα,
qui pour nous, hommes, et pour notre salut est descendu des cieux, s'est incarné du Saint-Esprit et de Marie, la Vierge, et s'est fait homme.
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers a souffert,
παθόντα,
qui en outre a été crucifié pour nous sous Ponce-Pilate, a souffert, a été enseveli
le troisième jour est ressuscité des morts, est ressuscité le troisième jour,
καὶ ἀναστάντα τῇ τρίτῃ ἡμέρᾳ,
et il est ressuscité le troisième jour selon les Écritures
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, est monté aux cieux
ἀνελθόντα εἰς τοὺς οὐρανούς
et il est monté aux cieux et siège à la droite du Père
d’où il viendra juger les vivants et les morts. et viendra de nouveau juger les vivants et les morts.
ἐρχόμενον κρῖναι ζῶντας καὶ νεκρούς.
et il reviendra en gloire juger les vivants et les morts ; son règne n'aura point de fin.
Je crois en l’Esprit Saint, Et au Saint-Esprit.
καὶ εἰς τὸ Ἅγιον Πνεῦμα.
Et en l'Esprit Saint, Seigneur, qui donne la vie, qui procède du Père, qui est adoré et glorifié avec le Père et le Fils, qui a parlé par les prophètes.
à la sainte Église catholique, En l'Église, une, sainte, catholique et apostolique
à la communion des saints,
à la rémission des péchés, Je confesse un seul baptême en rémission des péchés
à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. J'attends la résurrection des morts, et la vie du siècle à venir